Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Pour atteindre l'objectif de neutralité carbone, nous avons besoin de toutes les technologies disponibles

Les entreprises sont confrontées à un certain nombre d'obstacles pour accélérer la décarbonisation. Mais David Holmes, directeur de la technologie de l'énergie chez Dell Technologies, nous dit que l'aide est en route sous la forme d'un changement de politique aux États-Unis et d'un investissement continu dans les infrastructures énergétiques.

Les entreprises leaders en matière de développement durable savent qu'il n'existe pas de technologie miracle qui leur permettrait d'atteindre la neutralité carbone. Mais tout le monde n'adopte pas les nouvelles technologies de la même manière, notamment parce que l'on ne sait pas dans lesquelles investir.

Dans le cadre de notre nouveau rapport intitulé “Why wait to pursue net zero? Build a sustainable business model now ”, nous nous sommes entretenus avec David Holmes, directeur de la technologie de l'énergie chez Dell Technologies, pour découvrir les nouvelles tendances technologiques en matière de transition énergétique et les défis auxquels les entreprises sont confrontées lorsqu'elles décident de la manière de passer à des solutions vertes.

Quels sont les principaux obstacles auxquels se heurtent les entreprises désireuses de décarboniser leurs activités ? Et comment peuvent-elles les surmonter ?

Pour beaucoup, le problème, c’est qu’elles ne savent pas par où commencer. Les entreprises reconnaissent que le climat et le développement durable ne sont pas simplement des prétextes pour réaliser des investissements dans le but d’afficher une image verte. Pour bon nombre d'entre elles, il s'agit d'identifier les domaines dans lesquels elles peuvent s’améliorer en matière de développement durable tout en améliorant leurs performances commerciales. Les petites entreprises peuvent trouver la chose difficile, mais je les encourage toutes à examiner les opportunités. Un bon point de départ consiste à explorer les projets de réduction des coûts. La réduction de la consommation de ressources a de fortes chances de réduire les coûts.

Alors que certaines entreprises commencent à définir leurs objectifs de neutralité carbone, les meilleures d'entre elles disposent déjà d'un plan qui décrit précisément comment elles vont y parvenir. Ces engagements doivent être fondés sur des données scientifiques et approuvés par des organisations telles que l’initiative Science Based Targets et reposer sur un plan d’action clair.

Quels sont les domaines qui nécessitent un investissement urgent pour nous rapprocher d'une économie neutre en carbone ?

Tous les objectifs de neutralité carbone ou toutes les empreintes carbone des entreprises ne sont pas égaux. Il n'existe pas de technologie unique qui puisse résoudre le problème. L'objectif de neutralité carbone requiert un ensemble de solutions extrêmement complexes et variées. Mais il ne s'agit pas d'un choix entre les technologies – nous avons besoin de tout et de plus encore si nous voulons réussir dans cette démarche. L'IdO industriel, les villes intelligentes, les systèmes de gestion des bâtiments, l'utilisation de systèmes de capture du carbone – tout est nécessaire. Mais l'infrastructure doit être développée en parallèle avec nos ambitions.

Certains thèmes technologiques sont urgents. Par exemple, les systèmes de gestion de la demande qui nous permettent de programmer l'utilisation de l'énergie sont extrêmement importants. La quantité de données et d'informations générées par un système décentralisé va créer un problème de technologie de l'information bien plus complexe que tout ce que nous avons eu à traiter auparavant.

Comment la nouvelle administration américaine influence-t-elle l'agenda climatique pour les entreprises ?

L'agenda du climat et du développement durable s'est transformé avec la nouvelle administration américaine. En faisant du climat une priorité essentielle, l'administration Biden envoie des signaux clairs indiquant que chacun doit prendre des mesures pour apporter des changements mesurables aujourd'hui, pour demain. Les États-Unis ne sont peut-être qu'un seul pays, mais ils ont un impact énorme sur les perspectives mondiales plus larges. Le climat et le développement durable faisant désormais partie du programme de l'administration, les entreprises peuvent faire avancer ces initiatives. Par exemple, le nouvel environnement réglementaire est très favorable à l'utilisation et au déploiement de contrats d'achat d'électricité virtuels. Il s'agit d'un outil utile pour les entreprises qui souhaitent générer des crédits carbone et pour les producteurs d'énergie renouvelable qui ont besoin de réduire les risques liés aux projets à forte intensité de capital.

Enfin, comment la culture d'entreprise peut-elle avoir un impact sur les objectifs de développement durable ?

La seule façon pour vous d'être efficace en tant qu'entreprise dans cet environnement en mutation est d'établir une culture organisationnelle qui donne la priorité au climat et au développement durable.

Prenons l'exemple de la santé et de la sécurité. À la suite de quelques incidents majeurs survenus dans l'industrie pétrolière et gazière dans les années 1980, la santé et la sécurité sont devenues un atout culturel fondamental dans toutes les entreprises : c'était la responsabilité de tous, et tout le monde s'en est soucié.

Nous voyons le climat et le développement durable de la même manière. Nous savons que c'est important pour les membres de notre équipe, nos clients, nos partenaires et les communautés au sein desquelles nous exerçons nos activités. C'est pourquoi notre entreprise s'est fixé des objectifs ambitieux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des Scopes 1, 2 et 3 au cours de la prochaine décennie et atteindre la neutralité carbone d'ici à 2050. Nous considérons qu'il s'agit d'une formidable opportunité de développer l'entreprise, d'attirer de nouveaux membres dans l'équipe et d'avoir un impact positif sur les résultats.

Et la bonne nouvelle, c'est qu'il y a beaucoup de connaissances que les entreprises ne considèrent pas comme une propriété intellectuelle concurrentielle et qu'elles partageront pour faire avancer nos objectifs communs en matière de climat et de développement durable. Ce n'est pas seulement la bonne chose à faire sur le plan moral et éthique, c'est aussi une bonne chose pour les affaires et pour les actionnaires et les parties prenantes.

Pour en savoir plus sur la manière dont les dirigeants d'entreprises durables concilient les exigences de la planète et du profit, téléchargez notre nouveau rapport : Why wait to pursue net zero? Build a sustainable business model now.

Pour en savoir plus sur Dell Technologies, rendez-vous sur.